AccueilactualitésAu cabaret vert : un bâtiment à énergie positive pour développer l’agritourisme dans le Tarn

Au cabaret vert : un bâtiment à énergie positive pour développer l’agritourisme dans le Tarn

Crédits photos : France 3

Il ne s’agit pas du poème d’Arthur Rimbaud mais d’agritourisme. « Les Folies Fermières, le premier cabaret à la Ferme de France », est un projet qui conjugue agriculture, valorisation de la production agricole locale via des circuits courts et offre culturelle en zone rurale. Ce projet est accompagné par Madeeli.

La diversification du métier d’agriculteur

David Caumette, 34 ans, ancien directeur d’exploitation du lycée agricole de Lavaur, a repris l’exploitation familiale voilà quelques années. Située dans le Tarn (81), un temps menacée de fermeture pour non rentabilité, l’exploitation est aujourd’hui florissante, avec deux activités, l’élevage et la polyculture. Ainsi, la ferme compte aujourd’hui 4 élevages : ovins, bovins, porcs et volailles, dont l’autonomie alimentaire est assurée en totalité par les grandes cultures. Pour les viandes, l’une des spécialités est le « Veau sous la mère », Label Rouge.

A cette activité agricole, David Caumette a adjoint deux autres sources de revenus : la boucherie en vente directe et le « cabaret à la ferme », sorte de ferme auberge proposant des plats à partir des produits de la ferme et de celles d’autres agriculteurs locaux, ainsi qu’un spectacle de cabaret.

La belle histoire

Pour la partie « cabaret », les repas sont cuisinés et servis par les producteurs en personne, le producteur de fruits et légumes est également DJ … Certains animaux de la ferme pourraient être qualifiés « d’artistes résidents », puisqu’ils participent au spectacle.

« Un brin d’agriculture, un soupçon de cuisine et une pincée de folie ». A travers ces propos légers, David Caumette évoque  son projet  qui joue un rôle de « création et de maintien d’emplois en zone rurale, grâce à l’émergence d’un nouveau modèle économique basé sur l’union et la solidarité de producteurs d’un même territoire. Sont également à noter le développement d’une offre culturelle inédite en milieu rural, permettant de valoriser les métiers agricoles et d’inverser les flux, la campagne attirant la ville. Enfin, il est toujours bon de créer du lien direct entre producteur et consommateur, c’est valorisant pour tout le monde » indique notre agriculteur-manager.

Découvrez les portraits des producteurs

Des résultats au rendez-vous

Dans un contexte de crise de l’agriculture (un quart des agriculteurs a touché moins de 10 000 euros en 2015), le projet de cabaret à la ferme a créé trois emplois depuis sa création. L’innovation sociale se situe au niveau du nouveau métier d’agriculteur, du maintien et développement de l’emploi en milieu rural, et de la solidarité entre agriculteurs au travers d’un modèle collaboratif.

Une récompense au concours régional « Coup de Pousse »

Le projet « Folies Fermières » est lauréat Coup de cœur de la startup est dans le pré au concours régional « Coup de Pousse 2016 ». Le but de ce concours, organisé par la région Occitanie, est de favoriser la création et le développement d’entreprises innovantes, quel que soit le type d’innovation : sociale, technologique, d’usage…

En effet, l’agriculteur-manager souhaite développer l’activité cabaret, qui représente aujourd’hui 25% de son chiffre d’affaires. Il veut pour cela agrandir sa salle de spectacle (passer de 100 à 300 places), avec la construction d’un bâtiment à énergie positive, qui sera réalisé en panneaux photovoltaïques. Le bâtiment photovoltaïque a pour but l’autoconsommation énergétique, et devrait s’autofinancer sur 15 ans.

Liens utiles

Contact Madeeli

Vous avez un projet d’innovation, de développement ou d’export ? Venez en parler à nos expertes de l’agro-industrie : Aude Dejean et Pascale Mouy.