AccueilactualitésFocus : une étude complète sur les enjeux de la fabrication additive

Focus : une étude complète sur les enjeux de la fabrication additive

Le 10 janvier 2017, Madeeli a présenté les résultats de l’étude Fabrication Additive à 250 acteurs industriels en présence de Nadia Pellefigue, Vice-présidente de Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Présidente Déléguée de Madeeli. 

Financée par la Direccte et la Région Occitanie, cette étude a été pilotée par Madeeli avec le concours d’Aerospace Valley et de l’IRT Saint-Exupery. 

Quels sont dans notre Région les enjeux et les impacts de la fabrication additive, la version industrialisée de l’impression 3D ? L’étude Madeeli fait un point complet sur ce sujet très actuel.

Les explications d’Hervé Serres, chef de projet Madeeli.

Pourquoi une étude sur la fabrication additive en Occitanie ?

C’est un sujet qui suscite autant d’enthousiasme que d’inquiétude parmi les industriels. Il était nécessaire de leur donner une information fiable et de les sensibiliser aux enjeux, afin de maîtriser cette technologie quand elle s’imposera d’ici quelques années en particulier dans l’aérospatial. Et cet avenir se prépare aujourd’hui. L’étude nous expose les technologies et les matériaux utilisés, éclaire les horizons de marchés et donne des clés pour se positionner. Elle nous apprend par exemple qu’il ne faut pas se précipiter pour investir dans des matériels coûteux car les technologies évoluent vite et la machine peut devenir obsolète avant même d’avoir été rentabilisée. Mais il faut se tenir prêt, s’informer, se former, prendre part aux projets d’innovation en s’appuyant les plateformes régionales de R&D, comme l’IRT ou d’autres qui sont mentionnées dans l’étude.

Comment le territoire occitan se positionne-t-il ?

Une trentaine d’entreprises sont présentes sur les différents maillons de la chaîne de valeur de la fabrication additive, avec de vrais points forts tels que la conception, la fabrication et le contrôle, et quelques points faibles, notamment la production de matériaux et de machines. Nous avons aussi des structures de recherche et d’expérimentation, la plus emblématique étant l’IRT Saint-Exupéry, et les principaux donneurs d’ordre qui ont développé un vrai savoir-faire. Le territoire a pris dans ce domaine une avance qu’il doit conserver.

Quelles sont les actions de la Région et de Madeeli ?

En 2017, l’information des entreprises se poursuivra au travers de journées dédiées. Par ailleurs, une seconde étude a été lancée conjointement par Madeeli et l’UIMM sur le volet formation afin de définir une offre régionale. Enfin, une convention d’affaires sur la fabrication additive, l’Aerospace Additive Manufacturing Summit (AAMS), sera organisée les 21 et 22 novembre 2017, en partenariat avec le pôle Aerospace Valley.