AccueilactualitésFocus : Wyca révolutionne les centres de stockage

Focus : Wyca révolutionne les centres de stockage

Wyca est une entreprise d’Aucamville (31), spécialisée dans les robots de téléprésence d’accueil et d’assistance. La PME est accompagnée par Madeeli depuis sa création en 2015. Son projet a bénéficié d’un Chèque innovation décerné par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Un robot connecté à un centre d’appels et équipé d’une tablette tactile, qui accueille les clients, les guide, leur fait visiter leur box, signer un contrat et leur confie leur cadenas. Keylo, c’est son nom, est la solution imaginée par Wyca, dans l’agglomération toulousaine, pour optimiser la gestion des centres de self-stockage qui se multiplient à la périphérie des villes. « Cette activité qui nécessite une présence constante génère peu de trafic client, dans des centres énormes situés en périphérie. Nous avons pensé qu’il était possible, grâce à l’utilisation d’un robot de téléprésence piloté à distance, d’améliorer le service proposé en donnant accès aux centres de stockage 24 heures sur 24, de renforcer la sécurité et de se rapprocher des centres urbains avec des unités de plus petites dimensions », décrit Nicolas de Roquette-Buisson, le fondateur de Wyca.

Partenariats en perspective

La solution est en cours d’industrialisation. Grâce à l’obtention d’un chèque innovation, la société, qui a embauché un docteur en robotique, a pu réaliser un prototype, présenté au printemps dernier sur plusieurs salons à Amsterdam et aux Etats-Unis, à la suite desquels deux investisseurs américains sont entrés au capital de Wyca lors d’une levée de fonds. « J’ai trouvé chez Madeeli des interlocuteurs réactifs, tout m’a paru simple. Au-delà de l’apport financier, le chèque innovation a un effet d’entraînement. Cela montre que des gens s’intéressent au produit et facilite l’accès aux autres acteurs », apprécie Nicolas de Roquette-Buisson.

Alors que le premier exemplaire sera livré d’ici à la fin de l’année, le prototype est d’ores et déjà actif au centre pilote Kingbox. Une version intermédiaire du robot sera testée durant trois mois à partir du mois d’octobre auprès d’un réseau national. Wyca espère ensuite équiper 160 centres à l’horizon 2018. La société a notamment des ambitions aux Etats-Unis, pays où le marché du self-stockage représente plus de 50000 centres et 80 milliards de dollars. Après un premier accord financier, technologique et commercial avec E-SoftSys, éditeur informatique spécialisé dans l’industrie du self-stockage, la start-up recherche de nouveaux partenariats et des premiers clients tests dans ce pays.

Entreprise, avez-vous un projet d’innovation ?