AccueilactualitésLa Région en force au Mobile World Congress 2016

La Région en force au Mobile World Congress 2016

Plus de 100 000 visiteurs et 2 200 exposants issus de 204 pays : le Mobile World Congress de Barcelone s’est imposé cette année encore comme le rendez-vous incontournable des acteurs du mobile. Cette édition a confirmé la dynamique mondiale de ce secteur, largement au-delà des seuls téléphones, des bracelets connectés à la réalité virtuelle en passant par l’Internet des objets, domaine où l’entreprise régionale Sigfox s’est vu remettre le prix de la meilleure innovation mobile IoT.

photo de l'entrée du Mobile World Congress de Barcelone
Plus de 100 000 visiteurs pour l’édition 2016 du MWC de Barcelone ©GSMA

« Avec 38 entreprises venues rencontrer les acteurs du monde entier et s’informer des dernières tendances, la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées était particulièrement en force », observe Christophe Nicot, directeur général de Madeeli. Comme lors des 5 éditions précédentes, Madeeli avait mis en place un dispositif d’accompagnement en partenariat avec Business France, permettant à 6 start-up d’exposer à des conditions très avantageuses sur deux stands du pavillon de la French Tech. Par ailleurs, 21 entreprises ou organisations de la nouvelle région ont eu l’opportunité de participer à des rencontres BtoB préprogrammées avec des contacts internationaux qualifiés dans le cadre du Brokerage Event proposé par le Réseau Entreprise Europe, dont fait partie Madeeli. Outre cet appui aux entreprises, l’objectif de Madeeli était de faire la promotion du territoire auprès de l’écosystème mondial, comme par exemple lors de la soirée networking organisée en présence de Bernard Plano, Président délégué de Madeeli, avec les alumni de TBS Barcelone, et d’identifier des entreprises qui pourraient avoir des projets d’implantation. Des contacts ont notamment été pris avec des interlocuteurs américains, britanniques et canadiens. « C’est une très bonne édition, nous avons pu démontrer nos atouts et mettre en avant nos pépites, leur faciliter la tâche pour exporter et s’internationaliser, résume Vincent Vigié, qui pilotait la mission Madeeli. Nous allons continuer à travailler pour concrétiser les contacts pris en initiant des projets communs et des visites de délégations d’entreprises dans notre région. »