AccueilactualitésLa micro-algue du futur, par Kyanos Biotechnolgies

La micro-algue du futur, par Kyanos Biotechnolgies

Kyanos Biotechnologies cultive la micro-algue bleue AFA (Aphanizomenon flos aquae) dans des conditions contrôlées, qui reproduisent exactement les conditions naturelles du lac Klamath, le seul à “produire” l’algue bleue. Accompagné par Madeeli, le projet Afactory permettra à la start up toulousaine, créée en 2016, de mettre pleinement à disposition des marchés de la santé et de l’agro-alimentaire, le potentiel de ces micro-algues et de ces cyanobactéries, ceci sans stress environnemental et en garantissant un approvisionnement stable et sûr.

Afactory remporte l’appel à projets Easynov 2016

Easynov est un appel à projets proposé par la Région Occitanie dans le but de soutenir l’innovation des agro-industries répondant à une logique d’alimentation durable, c’est-à-dire une alimentation viable sur le plan économique et social, qui préserve l’environnement, la santé et la diversité culturelle.

Le projet Afactory est le résultat d’une collaboration entre Kyanos Biotechnologies et ses partenaires. Le Critt Bio-industries dispose d’une expertise dans la transposition industrielle de procédés biotechnologiques en général, et dans le domaine des micro-algues en particulier. La société Ederna développe des procédés de production d’extraits naturels avec une technologie de concentration unique, baptisée « Evapeos ».

Richissime AFA

La liste des propriétés de l’AFA n’en finit pas : elle est riche en vitamine B12 (contenue surtout dans la viande), en vitamine C, en protéines et en PEA (phényléthylamine), à la réputation d’antidépresseur naturel.
L’algue contient également de la phycocyanine, qui outre son pouvoir antioxydant, est également un colorant bleu naturel.

L’AFA peut donc être utilisée comme super aliment, sous forme de complément alimentaire (gélules, paillettes…) mais également en tant que colorant naturel, ce qui correspondrait également aux tendances actuelles de consommation privilégiant les recettes aux contenus naturels.

L’algue bleue aux multiples propriétés      Crédits photo : le Mock Up Design

La consommation engagée

Les « bénéfices consommateur » : c’est une alternative à la protéine animale contenue dans la viande, est c’est aussi “une éponge” à CO2 …. Ainsi, une tonne d’algues cultivée permettrait d’absorber 2 à 3 tonnes de CO2. On est bien ici dans le registre de l’alimentation durable.

La commercialisation est prévue pour cette année. Plusieurs circuits de distribution se sont déjà montrés intéressés, comme les épiceries bio, les pharmacies…

En savoir plus :