AccueilactualitésLes Délices du Rougier, entre gastronomie et patrimoine

Les Délices du Rougier, entre gastronomie et patrimoine

Connaissez-vous l’Apéroquefort, le Croc’fort, l’Apérothym ? Ce sont les produits des Délices du Rougier, biscuiterie aveyronnaise crée en 2010 par Adeline Boudou, institutrice gastronome. L’entreprise affiche aujourd’hui un chiffre d’affaires de 50 000€.

La gamme, qui contient des biscuits apéritifs, des biscuits sucrés et qui s’est récemment étoffée de préparations pour gâteaux, est entièrement sans additifs et sans colorants. Son positionnement : mettre en avant le terroir aveyronnais. Elle est distribuée en épicerie fine et crémier primeur. Adeline songe maintenant à se lancer à l’export, tout d’abord vers l’Espagne.

L’agence Madeeli a proposé à l’entreprise d’exposer à Midinnov 2016. L’entreprise a également collaboré avec le lycée Jean Jaurès de Saint Affrique pour la mise au point d’une ensacheuse.

Les Délices du Rougier_Midinnov' 2016
Les Délices du Rougier_Midinnov’ 2016

Les projets continuent, avec la réhabilitation à Montlaur (12), d’un local datant de 1780, qui accueillera le laboratoire, l’atelier et un magasin. Des ateliers pédagogiques de fabrication sont également à l’étude. L’entreprise est suivie  par Sud Aveyron Initiative, Aveyron Expansion et Madeeli.

En savoir plus : www.lesdelicesdurougier.fr