AccueilactualitésAccompagné par Madeeli, Sud-Ouest Biogaz construit sa première unité de méthanisation

Accompagné par Madeeli, Sud-Ouest Biogaz construit sa première unité de méthanisation

Créé en 2014, Sud-Ouest Biogaz construit des unités de méthanisation agricoles pour des capacités de traitement allant de 5 000 à 20 000 tonnes par an d’intrants, avec une valorisation du biogaz en cogénération ou en injection de bio-méthane. La société, basée à Toulouse, affiche environ 100 000 euros de chiffre d’affaires en 2015.

Deux procédés de traitement et une innovation d’usage

La société propose deux procédés de traitement, un pour la voie solide (MethaSol) et un pour la voie liquide (MethaLiq). MethaSol est doté d’une innovation majeure : l’automatisation de l’ouverture et de la fermeture de la couverture des digesteurs. Ce système a été développé avec le bureau d’étude régional Sud Projet.

La voie solide, ou sèche, est quand à lui bien adaptée aux fumiers pailleux, très répandus dans les exploitations agricoles françaises. En effet, le procédé permet de traiter ces matières fibreuses avec des coûts de maintenance et énergétiques relativement faibles et de produire un résidu, le digestat, uniquement solide, moins contraignant à épandre qu’une matière liquide.

Démarrage de la première réalisation

Le premier chantier va être lancé chez un éleveur de veaux sur paille et de bisons. L’installation traitera 5 000 tonnes de fumier par an. L’unité de méthanisation de l’EURL Joly sera opérationnelle fin 2017.

L’action de Madeeli et de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Sud-Ouest Biogaz a obtenu un financement via un chèque innovation en 2015 pour “la conception d’un système automatisé de couverture de digesteur”. La demande de brevet vient d’être déposée. La Région Occitanie a également apporté son soutien financier.

L’entreprise vient de participer au Salon ExpoBiogaz à Bordeaux pour annoncer le démarrage du premier chantier et se faire connaitre auprès de nouveaux clients.