AccueilactualitésLes professionnels du bien-être invités à construire une offre de Slow-Tourisme sur l’Aubrac

Les professionnels du bien-être invités à construire une offre de Slow-Tourisme sur l’Aubrac

Lundi 19 juin 2017, sur l’Aubrac, l’agence territoriale Madeeli Lozère a organisé une journée de travail sur la thématique du bien-être associée au tourisme.

Le potentiel du “slow tourisme” pour la Lozère à l’étude

A l’origine de cette rencontre, la soutenance du projet tutoré de douze étudiants de Master 1 de l’école Grand Sud Tourism à Toulouse  sur le potentiel de développement du tourisme de ressourcement en Lozère, impulsé par l’équipe de Madeeli et l’équipe du projet « Aux Sources du Bien-Etre », emmenée par l’énergéticienne Catherine Degouy.

En trois mois, et avec le suivi régulier d’un comité de pilotage composé d’acteurs locaux, les étudiants ont réalisé une étude de marché et proposé plusieurs offres de séjours (courts et longs) ayant comme thématique la déconnexion et le ressourcement en Lozère. Au programme : activités de pleine nature dans le Parc National des Cévennes pour les amateurs de sensations fortes, mais aussi cueillette de plantes comestibles et préparation de fromage, pour suivre la tendance du « Do-it-yourself », ou encore  balade à cheval, soirée astronomie et dîner au feu de bois pour une reconnexion totale avec la nature. Les étudiants ont aussi travaillé à une stratégie de communication puissante pour promouvoir ce nouveau mode de voyage à travers la mise en place d’une marque territoriale, ainsi que des séjours tests auxquels seraient invités des influenceurs dénichés sur Youtube, en lien direct et permanent avec la clientèle visée : les jeunes actifs ultra-connectés.

La soutenance a réuni de nombreux membres du comité de suivi au Buron de Cap Combattut à Marchastel : Madeeli, la Chambre de Commerce et de l’Industrie, des professionnels du bien-être, l’association territoriale Pays de Gévaudan, la station thermale de la Chaldette, etc. Cette présentation a permis de confirmer les débouchés pour la Lozère de cette filière touristique.

Après leur soutenance, les étudiants ont pu goûter l’aligot saucisse, plat incontournable de l’Aubrac, ils ont ensuite découvert les paysages et les acteurs locaux.

Rencontres avec des acteurs locaux pour confirmer les axes de travail dégagés par les étudiants

Pour commencer, Bernard BASTIDE, Maire de Nasbinals et gérant des Séjours Bastide, les a accueilli pour leur présenter le dynamisme de son activité. « Il a fallu y croire » déclara-t-il, en expliquant le travail qu’il a été nécessaire d’accomplir pour développer ce village que nombreux pensaient pour perdu après l’exode rural des années 1970. Bernard Bastide gère trois établissements ouverts toute l’année.  C’est avec le doyen de l’Université de Montpellier, Jacques BRINGER, qu’il a eu l’idée de développer une diversité de micro-offres bien-être, répandues sur l’Aubrac, qui permettent à tous les publics de venir se détendre : aussi bien les randonneurs du Chemin de Saint Jacques de Compostelle que les cadres surmenés vivant dans les grandes villes. C’est ainsi que sont nés les packages « randonnée » des Séjours Bastide.  Bernard Bastide souligne le fait que le bien-être ne doit pas s’adresser uniquement à un marché haut de gamme : « Il ne faut pas s’intéresser qu’aux gens qui ont de l’argent, ce n’est pas réservé à une élite. Ils ont tous mal aux jambes : on capte tout, il suffit d’avoir de bonne oreilles ». En développant le tourisme du bien-être, le Maire souhaite redynamiser la croissance démographique de Nasbinals grâce la création d’emplois : « On peut donner des jobs aux jeunes, il faut transformer la ruralité en l’ouvrant ». Plus récemment est apparue l’Association de Valorisation des Ressources Naturelles de l’Aubrac et la mise en place de la Grange au Thé qui promeut la culture du Thé d’Aubrac, plante locale qui tendait à disparaître. Grâce à la coopération de plusieurs producteurs, l’usage du Thé d’Aubrac a été décliné de l’alimentaire jusqu’aux cosmétiques. De quoi rendre à cette infusion son statut de « spécialité locale ».

Dans un deuxième temps, les étudiants se sont rendus à la station thermale de la Chaldette. Serge Alibert, le directeur, a fait visiter cette petite station nichée sur l’Aubrac au bord du Bès. La station ouverte dix mois dans l’année, propose massages, accès au bain, hammam, sauna et séjours détente. L’eau naturellement bicarbonatée sodique est bonne pour la peau et les problèmes digestifs. Mais malgré ses vertus curatives, Serge Alibert tient à s’adresser avant tout à une clientèle en quête de relaxation, plus que d’une cure traditionnelle. Il décrit une station à dimension humaine où l’objectif est la qualité : « Notre volonté est de conserver une petite structure et de s’occuper toujours au mieux de notre clientèle ». A la Chaldette, il y a une réelle volonté que le client se libère de toutes ses contraintes, c’est une véritable déconnexion : « pas d’horaire fixé pour les soins, ce sont les masseurs qui vont chercher les personnes ». Enfin, Serge Alibert a décrit les enjeux d’une station au cœur de la ruralité qui dépend d’une clientèle fidélisée à 90% mais qui gagne de l’âge : « notre objectif est de capter une clientèle plus jeune par une stratégie de marketing digital. Il ne faut surtout pas se reposer sur nos acquis ».

Pour terminer, les étudiants sont passés à la cascade du Déroc, afin d’immortaliser cette journée sur l’Aubrac et continuer de percevoir le potentiel de développement : « On pourrait faire des séances de yoga ou de méditation » ou encore « ce doit être magnifique d’assister au coucher du soleil devant ces étendues ». La Lozère s’est fait des nouveaux ambassadeurs avec ces jeunes séduits par sa gastronomie, ses paysages et son mode de vie. « On ne s’attendait pas du tout à ça, il faut venir pour s’en rendre compte ».

+ d’infos sur…
Ecole Grand Sud Tourism à Toulouse : https://www.grand-sud.fr/
Buron de Cap Combattut : http://www.buron-aubrac.fr/
La Grande au Thé : http://www.lagrangeauthe.com/
Station Thermale de La Chaldette : http://www.lachaldette.com/
Séjours Bastide : http://www.bastide-nasbinals.com/
Catherine DEGOUY, énergéticienne et olfactothérapeuthe : https://www.facebook.com/Catherine-Degouy-La-Maison-du-Bien-%C3%AAtre-1490287051229779/