AccueilactualitésSRI – L’Étude stratégique de la Silver Économie Occitane dévoilée

SRI – L’Étude stratégique de la Silver Économie Occitane dévoilée

Selon les projections, les 65 ans et plus ans représenteront 29% des dépenses de consommation en 2025 en France. C’est bien-sûr considérable et porteur d’opportunités pour les entreprises occitanes…Les résultats de l’étude stratégique sur la Silver Économie Occitane, commandée par la Région Occitanie dans le cadre de la SRI (stratégie régionale de l’innovation) ont été rendus publics lors du Salon des Seniors, qui s’est tenu le 22 mars dernier à Toulouse.
Cette étude a été menée par le living lab de l’Institut méditerranéen des métiers de la longévité (I2ML), basé à Nîmes (30). I2ML a pour vocation d’accompagner le bien vieillir de la population. Ses quatre grands métiers sont : conseil, formation, expérimentation et recherche.

La silver économie est l’ensemble des produits et services destinés aux personnes âgées de plus de 60 ans. En Occitanie, 70 entreprises sont recensées, majoritairement dans les secteurs suivants : mobilier, aides techniques, nutrition, e-santé/IOT, tourisme et culture, domotique, services, aménagement, SAP et cosmétique. Il semble que l’offre actuelle adresse le marché de la dépendance au pouvoir d’achat bas et délégué, négligeant la cible des 55/80 ans, à fort pouvoir d’achat. Suite à ce constat, des pistes de développement sont apparues : développer le secteur tourisme-forme-loisirs, l’alimentation-nutrition, les TIC, etc…

Des opportunités pour l’agro-industrie et le secteur du tourisme

Selon l’étude, les seniors sont sensibles aux produits régionaux et aux produits bio. Ils recherchent des produits et services qui promettant de procurer un bénéfice immédiat sur leur état de santé et longévité. C’est particulièrement vrai pour les 75-84 ans. Toujours selon I2ML, cette tendance s’amplifiera.

Tant qu’ils le peuvent et qu’ils en ont les moyens, les seniors voyagent également beaucoup, principalement en France et souvent hors saison. C’est là aussi une clientèle particulièrement captive pour l’Occitanie, à condition que l’offre touristique soit adaptée. Les secteurs des loisirs, de la culture, des hébergements en général, devraient en bénéficier.

De nombreuses retombées

Les retombées de la silver économie ne se limitent donc pas aux seuls métiers en lien avec le vieillissement. Toutes les entreprises, même celles qui ne sont pas directement concernées par le marché des seniors, sont appelées à en tirer parti (11 000 entreprises et institutions identifiées, hors ESS).

En savoir plus :