AccueilactualitésRetour sur la journée découverte des centres d’expertise et les outils régionaux d’appui aux projets de valorisation de la viande

Retour sur la journée découverte des centres d’expertise et les outils régionaux d’appui aux projets de valorisation de la viande

Invitée par l’Agence régionale de l’économie et de l’innovation en Occitanie, une trentaine de dirigeants d’entreprise et d’acteurs économiques de la région a participé à une Journée découverte des ressources régionales et locales au service de la filière viande.

Les projets de transformation de produits carnés permettent d’ancrer de la valeur ajoutée, et donc de l’emploi, localement. Avec une filière d’élevage reconnue pour sa qualité, les territoires du Sud du Massif Central sont confrontés à cet enjeu de taille. C’est la raison pour laquelle l’agence territoriale de Madeeli en Lozère a organisé le 17 novembre 2017 une journée de présentation des centres d’expertises et des outils régionaux mobilisables par les professionnels de ce secteur.

La journée a commencé au Centre de Formation Professionnel Pour Adultes de Marvejols, où se sont réunis des professionnels de la filière, de l’élevage à la distribution.  Plusieurs organismes et institutions experts étaient présents, notamment les trois Chambres Consulaires et le Civil – Comité interprofessionnel des viandes de Lozère.

Savoir communiquer et promouvoir, des enjeux clés en période de crise

journée agro viande
journée agro viande

Pascale Mouy, chargée de mission agro-alimentaire à l’Agence régionale, a présenté l’accompagnement proposé par l’Agence Régionale de Développement économique ainsi que les tendances actuelles de consommation de produits carnés. Malgré une baisse visible de la consommation, la viande de qualité, issue d’élevages respectueux de l’environnement et soucieux du bien-être animal, est recherchée. Sa valorisation permet une rémunération plus juste des éleveurs. Des exemples ont été cités, comme celui des « Steakeurs », initiative ariégeoise autour de la viande rosée qui cible des jeunes actifs à travers une identité visuelle et un positionnement premium adaptés cette clientèle.

Toujours dans le but d’aider les professionnels de la filière viande à mettre en avant la qualité qu’ils produisent, Delphine Oustry, animatrice de la marque collective « De Lozère », a présenté les conditions d’adhésion à la marque. Elle a également présenté la plateforme Agrilocal 48, portée par le Département de Lozère, pour mettre en relation les producteurs du département avec la restauration et les gestionnaires de cuisines collectives privées ou publiques.

Former la main d’œuvre de demain

Une offre de formation couvrant l’ensemble des métiers liés à la filière viande est accessible localement.

A Mende, le Centre de Formation par l’Apprentissage Interprofessionnel Henri Giral, qui dépend de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, propose différentes possibilités de formation en boucherie-charcuterie : le CAP Boucher, le CAP Charcutier traiteur et le BP Boucher.

L’enseignement public agricole de la Lozère propose également un ensemble de formations pour maitriser la fabrication de produits frais, séchés, stérilisés, cuits, surgelés dans un premier temps. Des modules permettent ensuite de développer les techniques de vente en circuits courts : points de vente à la ferme et collectifs, marchés locaux, site internet.

 

Pour renforcer les stratégies commerciales, le Centre de Formation CCI Sud Formation propose une formation de Responsable de Développement Commercial en Agroalimentaire. Cette formation Bac +3 vise à fournir des compétences techniques à la fois commerciales et métier (agroalimentaire) afin d’être capable de négocier en GMS tout en acquérant une expérience professionnelle en entreprise à travers l’apprentissage.

 

 

 

Les outils de transformation et de recherche : un tremplin indispensable pour les projets de valorisation

L’atelier de l’établissement public de l’enseignement agricole de Florac propose environ 40 formations dans des domaines très divers, de la découpe à la transformation de tout type de viande. Il est également possible de s’initier à l’utilisation d’un autoclave, à conditionner sous vide et à maitriser les règles d’hygiène.

L’atelier technologique Viande-Salaison du Lycée Laroque à Rodez accompagne les entreprises et les porteurs de projet dans les domaines suivants : identification des besoins, audit des pratiques, élaboration d’un cahier des charges, gestion de compétences. Elle est aux côtés des transformateurs dans toutes les phases de leurs projets : définition des objectifs, appui à la recherche de financement,  veille scientifique, technique et réglementaire,… Elle est compétente dans les domaines suivants : sécurité des aliments, procédés de fabrication, développement de produits, santé et sécurité au travail, gestion de la production.
Pour compléter ce volet ingénierie-accompagnement, l’atelier technologique agroalimentaire met à disposition une ligne de transformation froide, une ligne de transformation chaude, une ligne de salaison, une salle d’analyse sensorielle, un laboratoire en génie des procédés.

L’entreprise Label d’Oc a présenté son activité de conserverie artisanale au service des producteurs éleveurs maraîchers de la région désireux de valoriser leurs produits et de gagner de nouveaux marchés de consommateurs, exigeants en qualité et en authenticité. Situé au marché-gare de Montpellier, son laboratoire est équipé d’un matériel performant et conçu pour traiter n’importe quelle demande carnée et végétale, des petites aux grandes quantités.

Le CTCPA, Centre Technique Agroalimentaire, est chargé d’une mission d’intérêt général et réalise également des prestations pour répondre aux attentes des industriels de l’agro-alimentaire. Son offre d’assistance technique (innovation, performance industrielle, sécurité des aliments) passe par  l’intervention de consultants locaux et la mobilisation de moyens techniques. Le CTCPA est également en mesure de proposer des formations techniques et/ou qualifiantes ainsi que de la recherche et développement multi-compétences en réponse à des projets à fort enjeu (national) avec la création de solutions nouvelles

L’Abattoir du Gévaudan et Languedoc Lozère Viande : deux acteurs structurants de la filière en Lozère

L’après-midi de cette journée s’est déroulé à Antrenas,  dans le bâtiment qui jouxte l’atelier de découpe et les locaux de Languedoc Lozère Viande – LLV, avec la visite de l’abattoir du Gévaudan. Robert Aigoin, Président de la SEM Abattoir, Olivier Racaud son directeur, et René Bouquet, Président de LLV, ont réservé un accueil chaleureux à la délégation, ainsi qu’une présentation détaillée des enjeux de leurs métiers. Ces deux structures sont organisées de manière à préserver la traçabilité de la viande, y compris celle liée aux filières de qualité nombreuses en zone de montagne, mais prêtent une grande attention au bien-être animal, ainsi qu’aux conditions de travail des salariés qui évoluent dans un environnement difficile.

En savoir plus

 Pascal Mouy – Chargée de mission Agro-alimentaire

Sur demande : l’ensemble des supports de présentation et les contacts des structures : noemie.aldebert@madeeli.fr